Mardi 2 août : Paris – Peterborough

Lever très matinal pour les derniers préparatifs et un départ à 8h. Le temps s’est déjà mis à l’heure anglaise, nous roulons sous la pluie !

Lucie est très heureuse de partir, elle qui attendait notre départ depuis quelques jours avec une excitation perceptible ces derniers jours. On l’entend crier « Plus vite Papa, on va en vacances en Écosse » ! Elle tombe vite dans les bras de Morphée avec sa poupée, Anna, et le petit nouveau : « Rigolo » le bébé lynx provenant de sa récente visite à Thoiry.

Nous arrivons vers 10h30 à Calais, où après un passage de douane rapide nous embarquerons sur le « Pride of Canterbury ».

Ferry

Ferry

La pluie nous accompagne toujours, de plus en plus soutenue, nous ne voyons pas grand chose du paysage des cotes, mais Lucie est toute heureuse d’être sur un bateau. Premier « fish and chips », frites, et petit pois vert fluo, Lucie ne veut même pas y goutter ! Je pense que l’on aura de nouveau l’occasion d’essayer ! Elle préfère le yaourt et le dessert à la crème de citron.

Déjeuner à bord du ferry Fish and Chips

En chemin, nous sortons quelques minutes sur le pont supérieur, très venté et humide, où Lucie s’amuse à danser et sauter sur un pied, au rythme du tangage du bateau.

Nous croisons plusieurs ferrys, semblables au nôtre :

Ferry

Nous arrivons à Douvres, toujours sous la pluie, Christophe débute sa conduite à gauche et ses premiers rond-point . La route sous la pluie est difficile, le trafic important, les vitesses en milles-per-hour, et la qualité en est moindre que nos autoroutes françaises.

Nous faisons une pause d’une heure dans une aire d’autoroute. Pas moins de trois Starbucks, et pas mal d’autres restaurants rapides réunis autour d’un « food-court ». Lucie accepte de manger quelques fruits avec la promesse d’un bon jus de fruit ! Elle accepte volontiers d’aller au toilettes et y parvient régulièrement. Elle en est toute heureuse, quasi autant que nous. Nous espérons que se sont les premiers pas vers la propreté. Dans une boutique elle découvre deux merveilles : les peluches Peppa Pig et son petit frère Georges ! Lucie est la petite fille la plus heureuse du monde et il n’y a plus moyen de les lui enlever des mains. Elle apprend ses premiers mots anglais : « hello » et « thank you » qu’elle n’a aucun mal à dire au caissier. Nous aurons donc deux compagnons de route supplémentaires.

Peppa Pig

Nous reprenons la route pour arriver une heure plus tard dans un bed-and breakfast au milieu de la campagne anglaise  : Dog in a Doublet. Il y a aussi une petite ferme adjacente ou prônent chèvres, chevaux, cochon, pintade, poules, canards, et paon ! Cela fait le bonheur de petite Lulu. Le bâtiment abrite également un pub/restaurant d’où émanent de bonnes effluves. Nous décidons d’y manger le soir, car nous n’avons pas le courage de ressortir, la route et la grisaille nous ont épuisés, seule Lucie a une pêche d’enfer avec tous ses petits amis.

Dog in a doublet

Dog in a doublet

Cette adresse est à retenir car elle vaut le détour pour un bon petit repas dans un pub familial typique. Même Christophe, qui avait un petit appétit ce soir-là, a réussi après sa jolie tartine à manger un brownie avec glace à la banane maison sur lit de sauce rhum-caramel. Pour moi un hamburger maison aux rib de porc et un gâteau au jasmin et à la framboise. Il n’y a que sa couleur verte qui était étrange ! Et pour finir, un petit digestif vodka-caramel offert par la maison, que l’on aurait aimé tous les deux beaucoup plus grand ! Pour Lucie, le chef, qui opère depuis son comptoir dans la salle sous nos yeux, lui a préparé une merveilleuse purée maison avec fromage qui pourrait concurrencer fortement notre truffade auvergnate !

Burger

Après le repas, Lucie retourne dire au revoir aux animaux, gros câlin à la chèvre, petite course derrière les canards, coucou au paon dont elle se souvient du nom… il n’y a que la pintade dont elle ne se souvient plus. Dans le ciel, il y a de nombreuses hirondelles :

Hirondelles

Retour dans la chambre, après une petite danse sur le balcon avec son papa qu’elle réussit à finir d’épuiser, tout le monde va au dodo, alors qu’il est à peine 21 h !!! Christophe ne veut pas aimer la page Facebook de Dog in a doublet, alors il doit se contenter d’un accès limité à Internet !

Finalement, juste avant de se coucher, le ciel se dégage légèrement, laissant apparaitre un chouette coucher de soleil :

Coucher de soleil

J01-Map-Domicile-Peterborough

5 réflexions sur « Mardi 2 août : Paris – Peterborough »

  1. Mai-tam Régine

    JE ME RÉGALE,demoiselle Lulu a beaucoup changé(normal)Marie, chouette la coiffure,passons aux photos,SUPERBES!!!!profitez,abusez,régalez-vous!!je vous suis pas a pas

    Répondre
  2. Poupoussy

    Coucou les amis,
    Ce n’est pas encore les vacances ici, donc je vais voyager par procuration avec vous :D.
    Elle a bien grandit la demoiselle Lucie.
    Bonnes vacances,
    Gros bisous.

    Répondre

Répondre à Cousin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *