Vendredi 12 août : Île de Skye encore sous la pluie !

Nous quittons note caravane après un réveil difficile, la bonbonne de gaz est finie et il faut très frais, il ne fait que 13 degrés dehors ! Heureusement ils reviennent nous installer une nouvelle bonbonne très rapidement, indispensable pour l’eau chaude de la douche, et le chauffage à gaz du salon.

Le temps est encore à l’averse, c’est désespérant ! Nous tentons quand même de faire la boucle nord de l’île de Skye. Les paysages de la côte semblent jolis mais il fait désespérément gris et les nuages sont toujours aussi bas si bien qu’on ne voit aucun relief.

Vaches

On s’arrête tout d’abord sur une plage pour faire plaisir à notre demoiselle. Mais malgré toutes nos recommandations, elle finit le cul dans l’eau, fauchée par une vague après s’être éloignée trop loin. Une gentille touriste française avec ses bottes la relève et nous la ramène. Nous avons une fois de plus une demoiselle trempée de la tête au pied avec des jolies bottes jaunes remplies d’eau !

Lucie à la plage Lucie à la plage Lucie à la plage

Nous continuons notre ballade, le temps s’est calmé un petit peu alors nous faisons une très belle ballade sur la falaise de Kilt Rock et les chutes de Mealt Falls et plus loin Lealt Falls.

Kilt Rock Mealt Falls Île de Skye

Lealt Falls

Lealt Falls Île de Skye

La pluie reprend, nous passons devant la randonnée du Old Man of Storr, une des plus belle, sinon la plus connue, de l’ile. Mais l’averse est vraiment trop forte. Tous près de là, sur la route, magnifique et très sauvage, nous voyons les préparatifs pour le tournage d’une publicité de voiture. Celle-ci est bien cachée, mais Christophe a le temps d’apercevoir les chevrons Citroën à l’avant. Nous regagnons Portree pour le repas du midi. On trouve une place dans un café. Le principe de ces cafés est sympa. Des jeux sont à disposition, et on mange, on grignote, on boit le thé, comme on le veux.

La pluie continue, on décide d’aller visiter la distillerie de whisky Talisker qui se trouve à une demi-heure de là, sur l’ile. Nous arrivons accompagnés d’une horde de touristes pour découvrir que les visites sont déjà toutes remplies pour la journée, et en plus « ils n’aiment pas les enfants » comme ils nous l’ont dit en anglais, afin de nous signifier que Lucie ne pourrait de toutes façons par faire la visite. Christophe est dégoûté, même pas une dégustation qui aurait pu encourager à l’achat de bouteille, et tout ce monde nous fait fuir.

Sur le chemin du retour, un veau et un drôle de totem :

Veau 4Z9A0422__720p

Nous nous dirigeons donc sur nos hôtes du soir, Gairloch View. C’est un self-catering sur la falaise dominant la mer (que nous ne voyons pas tellement le temps est gris) au milieu des moutons ! Le logement est très confortable et notre hôtesse adorable, elle nous aide à planifier notre prochain trajet vers l’île de Mull, imprimant horaire de ferry, trajet, elle offre même 4 livres sterling en cadeau à Lucie pour qu’elle s’achète quelque chose en Écosse !

Gairloch View Kenmore Cottage Gairloch View Kenmore Cottage Gairloch View Kenmore Cottage

Nous partons manger tout près au Columba 1400, conseillé par notre hôtesse. De dehors c’est comme une énorme église surplombant la route. Tout le monde est adorable dedans, et la vue pourrait être superbe si le voile gris n’était pas là. C’est un lieu spirituel qui aide les jeunes en mal de devenir à apprendre à se connaître et se construire, financé par les dons et bénéfices du restaurant. Nous mangeons très bien, salade pour nous deux et hachis de panse d’agneau pour Lucie qui le dévore !

Le serveur ayant je pense détecté les difficultés de Lucie lui offre en fin de repas un yaourt, denrée inexistante sur les cartes de dessert écossaise. Lucie nous fait encore des siennes en faisant un gros câlin au sac à dos en forme d’agneau en peluche d’une voisine de table ! Faisant une nouvelle fois rire tout le restaurant !

Pinnacle

Nous rentrons dans notre cottage, fatigués, demain nous avons une grosse journée de route. En effet, suite aux recommandations de notre hôtesse, il vaut mieux éviter un ferry que l’on voulait prendre pour quitter l’île, car la route qui y mène est en très mauvais état à cause de la tempête des jours précédents, et ils imposent un check-in plus de 30 minutes à l’avance. Nous ferons dont le tour par la route en reprenant le pont pour quitter Skye, plus de kilomètres, mais temps de trajet plus rapide.

Itinéraire du jour :

Distance totale: 159534 m

1 réflexion sur « Vendredi 12 août : Île de Skye encore sous la pluie ! »

Répondre à Mai-tam Régine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *